Charles Baudelaire. Vertaling in Afrikaans

 

Versindaba kompetisie vir vertaalde gedigte (21)

 

Charles Baudelaire. Vertaling van Frans in Afrikaans. Vert. deur De Waal Venter.

 

Die kat

 

Kom lê, pragtige kat, op my liefdevolle hart;

trek jou naels in, en laat my wegsink in jou lieflike oë,

daardie versmelting van metaal en agaat.

 

Wanneer my vingers jou kop

sagkens streel en oor jou soepel rug,

en my hand ril van genot

as ek raak aan jou elektriese lyf,

 

sien ek my geliefde in my gedagtes. Haar oë

soos joune, liewe dier,

diep en koud, skerp en deurdringend soos ’n naald.

 

En van kop tot tone

hang daar ’n subtiele geur, ’n gevaarlike parfuum

om haar bruin lyf.

 

***

 

Le chat

Charles Baudelaire

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;

Retiens les griffes de ta patte,

Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,

Mêlés de métal et d’agate.

 

Lorsque mes doigts caressent à loisir

Ta tête et ton dos élastique,

Et que ma m a i n senivre du plaisir

De palper ton corps électrique,

 

Je vois ma femme en esprit. Son regard,

Comme le tien, aimable bête

Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

 

Et, des pieds jusques à la tête,

Un air subtil, un dangereux parfum

Nagent autour de son corps brun.

 

Bronverwysing:

 Les fleurs du mal: Les Classiques Poche – Texte intégral (French Edition)

 

Bookmark and Share

Comments are closed.